Les principales aides au déménagement

Le déménagement n’est jamais une partie de plaisir, mais il exige également un investissement financier assez conséquent. Heureusement, certaines aides au logement existent pour minimiser les dépenses réalisées par les entreprises et les particuliers durant leurs déménagements. Mais, quelles sont les aides au logement ? Comment obtenir une aide au logement ?

Le point sur les aides au logement.

Les aides aux logements octroyées par l’État

Les particuliers peuvent demander une ou plusieurs aides sociales auprès de l’État, en fonction de leurs situations professionnelles et familiales. Mais, pour bénéficier d’une aide au logement, il faut impérativement se renseigner préalablement auprès de la mairie et de la caisse d’allocations familiales (CAF). En effet, ces dernières décideront si telle ou telle personne jouira d’une aide au logement, ainsi que le montant de l’aide en question.

La prime de déménagement est, par exemple, octroyée par la caisse d’allocations familiales. Elle est donnée aux familles nombreuses suivant plusieurs critères. Ces facteurs concernent la présence d’au moins 3 enfants à charge, le droit à l’APL ou à l’ALF pour la nouvelle maison, etc.

Pour bénéficier d’une prime de déménagement, la sollicitation doit être réalisée dans les 6 mois suivant le déménagement. La demande doit également être accompagnée de plusieurs pièces : location de véhicule ou facture du déménageur, frais d’essence, etc.

Une indemnité en cas de mutation professionnelle

Dans le cas d’un déménagement causé par une mutation professionnelle exigée par l’employeur, ce dernier prend en main une partie ou l’intégralité des frais de déménagement. Qui plus est, selon les conventions collectives, le collaborateur aura droit à un ou plusieurs jours de congés payés. Pour avoir d’amples informations, il faut se renseigner auprès des ressources humaines de l’entreprise.

Il est important de souligner que l’indemnité en question prend en charge les frais de déménagement comprenant les dépenses liées au déménagement, les frais de transport, l’hôtel, les frais de voyages, les frais du garde-meubles, etc.

Le Mobili-pass, une aide pour les employés

Un salarié travaillant dans une entreprise du secteur privé, non agricole, constitué de plus de 10 collaborateurs, peut bénéficier d’une aide gratuite. Cette dernière se nomme Mobili-pass et est accordée à un salarié suite à une mobilité professionnelle. Le Mobili-pass est une subvention destinée aux employés ayant un logement locatif dans leur ville d’arrivée. Cette subvention prend en charge mes frais de logement, comme les frais d’établissements de contrats locatifs, frais d’agence, etc. Le Mobili-pass peut être donnée dans le cadre d’une formation pour sauvegarder un emploi. Il est important de souligner que le revenu du salarié en question doit être inférieur au PLI.

L’aide au déménagement Mobili-pass offre plusieurs avantages. En effet, elle facilite la mobilité professionnelle du salarié. Qui plus est, cette aide s’obtient rapidement, car elle est mise en place 6 mois après l’embauche. Si le Mobili-pass concerne la fonction privée, la fonction publique, notamment les agents non titulaires et les fonctionnaires accèdent également aux aides identiques au Mobili-pass, comme l’ICR ou l’indemnité pour frais de changement de résidence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *